Archives de Catégorie: conseils financiers objectifs

Les conseils financiers peuvent vous enrichir

Le site conseiller.ca a publié aujourd’hui une récente étude sur la valeur des conseils financiers. La conclusion a de quoi étonner.

…Un récent rapport publié par l’Institut des fonds d’investissement du Canada, La valeur des conseils, contient des recherches de tiers qui prouvent les effets des conseils sur le bien-être financier des Canadiens et leur confiance dans l’avenir. Les chiffres ne mentent pas : peu importe le revenu ou l’âge, avoir un conseiller est étroitement associé à l’accumulation d’un patrimoine financier.

La différence la plus frappante est parmi les foyers canadiens dont le revenu est inférieur à 35 000 $. Les foyers qui n’ont pas de conseiller ont, en moyenne, des actifs à investir d’une valeur de 11 277 $ comparativement à 119 318 $ pour les foyers qui ont un conseiller.

En outre, collaborer avec un conseiller signifie d’ordinaire l’adoption d’une culture axée sur l’épargne et les placements. Selon le rapport, les foyers qui ont un conseiller participent deux fois plus que les foyers sans conseiller aux REER et au CELI, et près de trois fois plus aux FERR et au REEE.

Une comparaison de chiffres uniquement ignore toutefois l’élément émotif des placements et le rôle que jouent les conseillers en guidant leurs clients. Selon le rapport, les foyers qui ont un conseiller ont davantage confiance dans l’avenir, ils estiment qu’ils ont un meilleur contrôle sur leur vie et sont mieux informés, et ils risquent moins d’être victimes de fraude que les foyers qui n’ont pas de conseiller.

Essentiellement, les conseillers aident les gens à faire des choix plus judicieux avec leur argent. Au vu de la grande importance qu’accordent les médias au coût de détention de fonds communs de placement et au rendement des fonds, et du débat sur la gestion active comparativement à la gestion passive, bon nombre de Canadiens continuent de rechercher des conseils – ce qui prouve qu’ils sont conscients de la valeur que leur fournissent les conseillers.

Cette chronique est une gracieuseté de la Corporation Financière Mackenzie (Placements Mackenzie).


L’économie s’améliore, les fonds en profitent

J’ai trouvé un texte intéressant sur un de mes gestionnaires favoris:

Les actions nord-américaines sont fort attrayantes pour ceux qui veulent profiter de la reprise mondiale, affirme Eric Bushell, le gestionnaire du Fonds canadien sélect Signature et récipiendaire du titre de " Gestionnaire de l’année 2009 " au Gala canadien du placement.

Pour la période de 10 ans terminée le 31 janvier 2010, le Fonds canadien sélect Signature a procuré un rendement annualisé de 10,1 %, comparativement à 4,9 % pour l’indice torontois S&P/TSX.

Les Bourses peuvent encore s’apprécier de 10 à 15 %, à mesure que l’économie reprendra pied, au cours des deux prochaines années, selon M. Bushell.

Les faibles taux d’intérêt et les bénéfices croissants des entreprises sont également deux éléments favorables.

" La crise de l’endettement de la Grèce et de Dubaï et le resserrement du crédit en Chine ont récemment mis à l’épreuve la confiance des investisseurs et ont provoqué des replis. D’autres séquelles de la crise viendront encore ébranler les marchés, mais ne feront pas dérailler la reprise ", assure le gestionnaire du Fonds sélect Signature.

Source: Journal les affaires


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: